URANIA31 >> Ephémérides

Les éphémérides du Club

Intérêt de l'observation : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 (0)
(1=Tous les événements, 5=Seulement les événement les plus interessants)

Les stars du mois de Janvier

Le 1er janvier : la plus grosse Lune de l'année. La Lune est alors au périgée le plus proche de l'année (356.565 km) et son diamètre apparent est de 33,5'. Par comparaison, le jour de la plus petite Pleine Lune de l'année (27 juillet), la Lune sera à  406.461 km (apogée), et son diamètre apparent sera réduit de 13% (29,24').

Le 23 janvier, la comète 74P Smirnova-Chernykh devrait être à son périhélie. Elle sera dans la constellation de la Vierge et observable de l'horizon est à l'horizon sud-ouest, avant le lever du soleil, tout au long du mois. Sa magnitude d'environ 15 devrait permettre son observation avec un instrument. C'est une comète périodique du système solaire (période de 8,47 années), de type Encke, découverte fin mars 1975 par Tamara Mikhajlovna Smirnova au Crimean Astrophysical Observatory.

Le 1er janvier, Mercure atteint sa plus grande élongation à l'Ouest du Soleil, ce qui la rend aisément observable au-dessus de l'horizon Sud Est, juste avant le lever du Soleil.

Une pluie d'étoiles filantes (les Quarantides) devrait être active à partir du 1er janvier. Le maximum de cet essaim météorique devrait se situer le 3 janvier. Son intensité devrait être soutenue (jusqu'à 120 météorites par heure au zénith). Les départs se situent dans la constellation du Dragon (plus précisément dans la tête du Dragon). Il s'agit de poussières relâchées par l'astéroïde 2003 EH 1.

Dans le courant du mois de janvier, dans le ciel du matin, ne manquez pas d'admirer Jupiter et l'activité de ses lunes (se reporter aux éphémérides aux dates du 5, 6, 7 ,11). Précisément, le 5, Europe et Ganymède passent devant le disque Jovien, le 6 les quatre satellites majeurs de Jupiter sont alignés à l'ouest de la planète alors que le 11 les mêmes lunes sont cette fois-ci à l'est de la planète. Egalement le 7 et le 8 janvier admirez le beau rapprochement entre Mars et Jupiter (0,2° de distance l'une de l'autre). Le 11 janvier c'est au tour de la Lune de se rapprocher de Jupiter (4,2° de distance l'une de l'autre). Un petit instrument sera nécessaire pour réaliser ces observations.

Le 11 janvier, juste avant le lever du soleil, au-dessus de l'horizon Sud-Sud-Est, la Lune et Mars sont à 4,4° de distance. Visible à l'oeil nu.


<<  Janvier  >>
Detail de l'évenement
<<  2018  >>

Plus Grande ElongationLe terme élongation utilisé en astronomie correspond à l'angle apparent (mesuré en degrés, minutes, secondes) qui sépare deux objets sur la sphère céleste, vus à partir d'un troisième objet. Il est le plus souvent employé pour décrire la séparation entre une planète du système solaire et le Soleil, vus depuis la Terre.
Pour les planètes inférieures (Mercure et Vénus) il existe deux positions remarquables :
- La Plus Grande Elongation (PGE) Ouest : c'est le moment ou la planète inférieure est à l'Ouest du soleil donc le moment ou elle se lève juste avant le soleil.
- La plus Grande Elongation (PGE) Est : c'est le moment ou la planète inférieure est à l'Est du soleil donc le moment ou elle se couche juste après le soleil

=> http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89longation_%28astronomie%29
Est de Mercure
Mercure est la planète la plus proche du Soleil et la moins massive du système solaire. Son éloignement au Soleil est compris entre 0,3075 et 0,4667 UA, ce qui correspond à une excentricité orbitale de 0,2056 — plus de douze fois supérieure à celle de la Terre, et de loin la plus élevée pour une planète du système solaire. Elle est visible à l'œil nu depuis la Terre avec un diamètre apparent de 4,5 à 13 secondes d'arc, et une magnitude apparente de 5,7 à -2,3 ; son observation est toutefois rendue difficile par son élongation toujours inférieure à 28,3° qui la noie le plus souvent dans l'éclat du Soleil.
Mercure est une planète dite inférieure (ou intérieure) car son orbite est comprise entre le soleil et l'orbite de la terre.


=> http://fr.wikipedia.org/wiki/Mercure_%28plan%C3%A8te%29
.
(5)

Date de début : 24/11/2017

Heure de début : 05:00 Heure d'Hiver à Toulouse

Magnitude :

Commentaires :
21,9°. Visible juste après le coucher du SoleilLe Soleil (Sol en latin, Helios ou ????? en grec) est l'étoile du Système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type naine jaune, composée d'hydrogène (74 % de la masse ou 92,1 % du volume) et d'hélium (24 % de la masse ou 7,8 % du volume). Autour de lui gravitent la Terre, et sept autres planètes, au moins cinq planètes naines, de très nombreux astéroïdes et comètes et une bande de poussière. Le Soleil représente à lui seul 99,86 % de la masse du Système solaire ainsi constitué, Jupiter représentant plus des deux tiers de tout le reste.

=> http://fr.wikipedia.org/wiki/Soleil
, bas sur l'horizon Sud-Ouest.

Crépuscule (à Toulouse):
  - 17h53 (Civil)
  - 19h03 (Astronomique)

Crépuscule civil : Soleil à 6° sous l'horizon
Crépuscule astronomique : Soleil à 18° sous l'horizon

1Lu
2Ma
3Me
4Je
5Ve
6Sa
7Di
8Lu
9Ma
10Me
11Je
12Ve
13Sa
14Di
15Lu
16Ma 
17Me
18Je 
19Ve 
20Sa 
21Di 
22Lu 
23Ma
24Me
25Je
26Ve
27Sa
28Di
29Lu
30Ma
31Me


Position des planètes au 15 Janvier 2018




Symboles :

Nouvelle lune
Premier quartier
Pleine lune
Dernier quartier
Lune gibbeuse